Accueil du site

http://www.npa2009.org/content/menton

Archive pour la catégorie 'culture'

La culture, les intermittents …

Posté : 28 mai, 2009 @ 6:10 dans culture | Pas de commentaires »

http://www.dailymotion.com/video/x9ezev

Producteurs de lait : l’Union Européenne fait un massacre à la tronçonneuse

Posté : 27 mai, 2009 @ 10:28 dans culture | Pas de commentaires »

Soupe au lait

002.jpg

30% de baisse du prix du lait payé aux producteurs en l’espace de trois mois, soit 20000 euros de perte nette de revenu par travailleur en moyenne par rapport à la décennie précédente, si ce niveau se maintient sur l’ensemble de la campagne 2009-2010 !

C’est la conjonction des mêmes éléments incontrôlés qui a provoqué la disparition de 130000 fermes depuis 1991! Cette fois, les effets se retrouvent décuplés par l’indexation du prix payé aux producteurs sur les cours mondiaux du beurre et de la poudre de lait.

Dans une conjoncture internationale de surproduction, de dégonflement de la bulle spéculative des matières premières et de ralentissement de la consommation, cette mesure très libérale, encouragée par le Parti populaire européen, que rejoindra sans doute Michel Barnier, ministre de l’Agriculture et candidat UMP en Ile-de-France, est un véritable coup de grâce pour les petits producteurs.

Combien seront-ils, après cette lame de fond, à ne pas se relever  ?

Combien en profiteront pour s’agrandir, et substituer la chimie et le machinisme au travail pour augmenter leur productivité et rester « compétitifs » par rapport au reste du monde ?

Ce véritable saccage social et environnemental est inacceptable et les producteurs de lait n’ont pas à payer cette crise. Il faut plus que jamais changer de PAC, pour changer de cap, aller dans le sens de la souveraineté alimentaire pour tous les peuples de la planète; de la planification démocratique et de la décroissance des volumes de production pour l’ajustement à la demande intérieure; du contrôle des marges de la grande distribution et des industriels; et de la protection contre toutes les formes de spéculation et de dumping social et environnemental.

Nous n’avons pas besoin d’agrimanagers, d’OGM ni de technologies de pointe pour résoudre le problème de la faim dans le monde, mais de paysans travaillant la terre sur des structures à taille humaine et ayant le temps de pratiquer une agriculture respectueuse de l’eau, de l’air, de la biodiversité et des paysages. 

La commission « Agriculture » du NPA

 

Le réalisateur Ken Loach soutient le travail du NPA

Posté : 22 mai, 2009 @ 1:27 dans culture | Pas de commentaires »

Ken Loach : « Faire prévaloir les intérêts des gens ordinaires »

Ken Loach and Eric Cantona on the set of Looking for Eric En route pour le Festival de Cannes, où il présente son dernier film (« Looking for Eric »), Ken Loach s’est arrêté, le 16 mai, à Marseille. A l’occasion des 25 ans des grandes grèves de mineurs en Grande-Bretagne, le NPA 13 et la librairie Païdos ont invité le réalisateur anglais autour du film « Which side are you on ? » (« De quel côté êtes-vous ? »).

Quelle était la raison de votre venue à Marseille?

Parce qu’on me l’a demandé! [rires] Le succès du NPA m’enthousiasme. Actuellement, la gauche est dans état catastrophique, en partie parce qu’elle manque du leadership dont elle a besoin. Le NPA apparaît comme une réponse à ce besoin. Si je suis venu ici, c’est parce que nous sommes actuellement à un moment important, politiquement. Par centaines de milliers, des gens sont en train d’abandonner l’ancienne manière de faire de la politique, des gens qui en ont assez de cet establishment qui a amené la situation sociale actuelle. Si on ne profite pas de ce moment, on risque de devoir attendre encore 15 ou 20 ans avant de retrouver une nouvelle opportunité politique. Voilà pourquoi je pense que le NPA est un grand espoir.

Vous avez récemment déclaré que le NPA était le type de projet dont la Grande-Bretagne avait besoin – ainsi que l’Europe en général. Quelles sont les conditions qui rendraient sa réalisation possible en Grande-Bretagne ?

Il a y a un rejet énorme de la politique et des politiciens traditionnels. Il y a un vide politique à gauche, et surtout au centre-gauche. De plus, le système économique est dans un état dramatique. Tout le monde se rend compte que les choses doivent changer. Il y a donc une opportunité évidente pour la gauche. Il existe des tentatives d’unification de la gauche radicale, comme Respect1, qui n’a malheureusement pu éviter les scissions, marqués par le sectarisme. Néanmoins, il reste toujours un noyau solide pour faire vivre nos idées. En Grande-Bretagne, des candidats d’organisations d’extrême gauche se présentent aux élections européennes. Le problème est que la gauche est fragmentée en de trop nombreux petits groupes. Ce dont on a besoin, c’est d’un front uni. Tant que nous resterons divisés en petits partis d’extrême gauche, nous ne pourrons pas être pris au sérieux.

Que pensez-vous alors d’une nouvelle Internationale de partis anticapitalistes ?

C’est une question complexe, qui nécessite d’importants débats. Nous avons besoin de nous rassembler pour y réfléchir tous ensemble et nous avons besoin de construire un programme et de nous organiser. Face à la mondialisation capitaliste, nous devons imposer notre idée de l’internationalisme. Et nous avons besoin de répondre, à l’échelle de l’Europe, par un nouveau parti de gauche. Un parti qui fasse prévaloir les intérêts des gens ordinaires sur les revendications du capital. Notre objectif doit être de définir une nouvelle structure économique et sociale qui permette d’obtenir ce résultat. Et j’espère réellement que le NPA est la base de ce mouvement.

 

 

Francis Lalanne met les points sur les « i » pour la loi Hadopi

Posté : 6 mai, 2009 @ 6:20 dans culture | Pas de commentaires »

La loi sur les téléchargements que Sarko et ses amis voulait faire passer vite avant une loi sur l’inceste fait toujours des vagues.

Un incroyable dérapage s’est produit par une majorité devenue folle et irrespectueuse de la population.

Autorisation de l’espionnage par des entreprises privées qui pourront farfouiller dans les communications privées, autorisation de couper internet en cas de téléchargement, ça fait cher la loi Johnny.

Et contrairement aux mensonges éhontés des ministres concernés, beaucoup d’artistes sont contre cette loi votée par l’UMP .

Ci-dessous Francis Lalanne expliquant avec intelligence la bêtise de cette loi.

Ecouter également la réponse pas très futée d’un des présents qui croit que ce sont des magistrats qui décident.

Donc la vidéo :

Image de prévisualisation YouTube

 

 

1...2930313233
 

ninomouss |
Paparaziweb |
La QUENELLE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | M. Leduc, prof d'Histoire-G...
| Infos Bgayet
| les châteaux de la Manche