Accueil du site

http://www.npa2009.org/content/menton

Archive pour la catégorie 'local'

un élu communiste et ses camarades d’Amiens se rebelle contre une majorité de gauche qui vote l’austérité contre les travailleurs et la classe populaire

Posté : 17 juillet, 2011 @ 12:38 dans anti capitalisme, bourgeoisie, chomeurs, conditions de travail, corruption, crise economique, local, logement, Misere, precaires, respect, revolutionnaire, service public, Social, societe, solidarite, soulevement de la vie, syndicats | Pas de commentaires »

Amiens, la honte !

un élu communiste et ses camarades d’Amiens face à une majorité de gauche qui vote l’austérité contre les travailleurs et la classe populaire

sous les commentaires narquois de l’UMP, la gauche casse-croute agresse la classe populaire. L’honneur est sauvé par un élu communiste

La rigueur à Amiens…ça continue !

 Elus_communistes_Amiens

http://www.dailymotion.com/video/xjy594

il est édifiant d’écouter ces débats (et bravo aux communistes qui les ont reporté là).

le scandale d’élus faisant le boulot de la droite (et goudronnant ainsi l’autoroute pour cette dernière pour qu’elle prenne Amiens) doit être dénoncé.

Notre société, à Amiens comme ailleurs, n’a jamais été aussi riche, la France a eu récemment le trophée du plus grand nombre de millionnaires de la planète par rapport à sa population.

Ce qui ne va pas, c’est que face à d’immenses besoins à prendre en jetant par terre le capitalisme, une gauche casse-croute parle d’étrangler encore plus la classe populaire.

Cantines, salaires, embauches, conditions de travail, services publics, logements, etc, tout est visé par une majorité de gauche honteuse, doublée sur sa gauche par l’UMP qui peut se permettre d’indiquer que la CGT qui demandait a être reçue ne l’a pas été, ce qui fait rigoler le dirigeant socialiste.

Les solutions existent :

C’est prendre l’argent où il est, au besoin en écrasant quelques doigts de pied, controler strictement les élus, choisir des camarades inflexibles, développer la puissance et l’indépendance des outils de résistance de la classe populaire (syndicats , associations, etc), …

Virer à coups de pied au cul les élus qui ne respectent pas les intérets des travailleurs et de la classe populaire, etc…

Jamais les moyens de production n’ont été aussi colossaux , jamais nous n’avons eu autant de moyens pour satisfaire aux besoins de base matériels et culturels de notre société , jamais nous n’avons eu autant de moyens pour ré-orienter l’économie vers une société plus respectueuse de l’environnement et des hommes, des femmes.

Jamais il n’y a eu autant de logements inoccupés, tapis dans la spéculation, de travailleurs du bâtiment attendant que le boulot arrive, alors que les besoins pour la classe populaire en logements de qualité et à coûts décents sont immenses.

Il y a des besoins, il y a les moyens de les produire, il existe des tas colossaux de richesses qu’une bourgeoisie égoïste et prédatrice engloutit en s’empiffrant…

Et des gens se disant de gauche viennent dire qu’il faut l’austérité contre les travailleurs et la classe populaire ? 

Si on ne veut pas toucher à la cause principale de la crise, l’existence d’un capitalisme prédateur et pilleur, de banksters et gros actionnaires qui ponctionnent la planète entière et plus prosaïquement l’agglomération d’Amiens, on sera condamné  à une austérité sans fin, dévastatrice et destructrice des solidarités les plus élémentaires.

région PACA, Les femmes plus précaires que les hommes

Posté : 19 décembre, 2010 @ 9:37 dans femmes, local, precaires, societe, solidarite | Pas de commentaires »

région PACA

Les femmes plus précaires que les hommes

la région PACA encaisse les plus formidables inégalités sociales, les plus riches côtoient (pas dans les mêmes quartiers) les plus pauvres dans un univers où le coût de la vie est plus cher qu’ailleurs, les loyers monstrueux.

également, et ça va avec, de formidables inégalités sociales, il y a plus de femmes précaires que d’hommes précaires. En fait, dans cette région d’élus de droite et d’extrêmes droites, de  gauches casse-croûtes, le règne sans partage d’une minorité hyper riche disloque les solidarités, accentuent les inégalités à l’intérieur de la classe populaire

la région PACA qui fait bonne mine pour le revenu moyen est par contre la 11eme région pour le revenu médian (qui mesure mieux le niveau de vie des populations). Elle a la moitié du nombre de RMIstes et de personnes relevant de la CMU par rapport à l’ïle de France.

Image de prévisualisation YouTube

 

Quel que soit le nombre d'enfants, le taux d'emploi féminin est toujours inférieur

Solidarité avec Michel Abada !

Posté : 24 octobre, 2010 @ 9:25 dans libertes, local | Pas de commentaires »

Communiqué de presse du NPA 06 : solidarité avec Michel Abada !

 

Solidarité avec Michel Abada ! dans libertes logo-npa06-9bb43-7d56c

 

Communiqué de presse du NPA06 :

 

Solidarité avec Michel Abada !

 


État UMP, État policier : stop à la casse des libertés !

 

Mardi 19 octobre : des dizaines de milliers de manifestant-e-s, à l’appel de l’intersyndicale, déferlent dans les rues de Nice et à proximité de l’aéroport, pour exprimer une nouvelle fois leur rejet de la réforme Sarkozy-Woerth des retraites.

Déterminés mais pacifiques, les manifestant-e-s ont pourtant à certaines reprises été inquiétés par les CRS et de policiers, au point que certains d’entre eux ont été interpellés !

C’est ce qui est arrivé à Michel Abada, à qui on reproche d’avoir « entravé la circulation » et refusé de « donner ses empreintes » une fois arrivé au commissariat !

Cela n’a sans doute aucun rapport avec le fait que, partout en France, un nombre toujours croissant de personnes se lèvent contre la politique antisociale, antidémocratique et raciste de Sarkozy, au service du camp de la mafia du fric et des puissants.

Cela n’a sans doute aucun rapport avec le fait que dans les Alpes-Maritimes, département laboratoire de la politique sécuritaire d’Estrosi et de Ciotti, on puisse désormais se permettre de faire arrêter le responsable cannois de la Ligue des Droits de l’Homme Henri Rossi, ou des syndiqués portant un masque de Sarkozy.

Cela n’a sans doute aucun rapport avec le fait que Michel, au cours de la manifestation contre les lois racistes de Besson et Hortefeux du samedi 16 octobre, ait fait remarquer comme d’autres que le nouveau sous-préfet des Alpes-Maritimes, Gérard Gavory, avait acquis une expérience certaine dans l’expulsion des immigrés et des sans-papiers.

Visiblement, les droits de grève et de manifestation sont de trop dans la société liberticide et sécuritaire que nous concoctent Sarkozy, Estrosi, Ciotti, le préfet Lamy et le sous-préfet Gavory.

Le NPA06 condamne ces attaques sans précédent contre les droits démocratiques les plus élémentaires et soutient Michel Abada.

Il réclame l’abandon des poursuites exercées à l’encontre de Michel Abada, et appelle toutes celles et tous ceux qui travaillent à construire une société solidaire et juste à lui témoigner leur soutien face au harcèlement judiciaire des autorités dont il est victime.

Ou bien Michel Abada n’a rien fait d’illégal, et toute charge contre lui doit être abandonnée.

Ou alors manifester est devenu un crime, et alors nous sommes toutes et tous, comme Michel Abada, menacés par un pouvoir arbitraire et autoritaire.

Résister à ces offensives contre nos libertés est plus qu’un droit : c’est un devoir !

Pour le NPA06, le 23 octobre 2010
Antonio Molfese
Eve Galliano

retour sur la manif de Nice

Posté : 22 octobre, 2010 @ 8:27 dans anti capitalisme, local | Pas de commentaires »

retour sur la manif de Nice

Image de prévisualisation YouTube

Menton, le lycée Curie a parcouru la ville en protestation de l’agression de sarkozy contre leur avenir et celui de leurs parents

Posté : 21 octobre, 2010 @ 6:55 dans Jeunesse, local | Pas de commentaires »

500 à Menton,

les jeunes, notamment du lycée Curie, ont parcouru la ville en protestation de l’agression de sarkozy contre leur avenir et celui de leurs parents

manifsoct2010nicementon023.jpg

le mouvement s’enracine et s’organise

ce matin des lycéens de Pierre et Marie Curie ont débrayé devant leur lycée, haranguant durant 1h ceux qui allaient en cours, et vers 9h sont partis, en cortège (150 à 200) à travers la ville pour rejoindre le lycée Paul Valéry, à Garavan, après être passés devant les collèges Vento, et Hotel de Ville.

devant Paul Valery ils ont retrouvé d’autres lycéens qui les attendaient, et avec lesquels ils ont essayé de faire débrayer ceux qui étaient déjà en cours.

mais l’administration, et la Police, qui les escortait depuis leur départ, ne leur ont pas permis de le faire avec succès.

manifsoct2010nicementon031.jpg

manifsoct2010nicementon035.jpg

ils sont repartis vers la rue piétonne et la Mairie en cortège combatif et bon enfant, rassemblant entre 150 et 250 manifestants selon les moments. Certains lycéens ont écourté la manif (ils avaient parcouru plusieurs kilomètres), et d’autres les précédaient ou suivaient en scooter.

ce mouvement commence à prendre sur Menton, et rend les plus combatifs, optimistes sur les perspectives.

manifsoct2010nicementon027.jpg

 

123456
 

ninomouss |
Paparaziweb |
La QUENELLE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | M. Leduc, prof d'Histoire-G...
| Infos Bgayet
| les châteaux de la Manche